Logo galerie 337 new.jpg
CHARLES FAZZINO Come Fly With Me, Let's
CHARLES FAZZINO Pigeons Droppin in on NY
CHARLES FAZZINO Vampires... the twilight

Charles Fazzino, fondateur du mouvement 3D Pop Art à fin des années 70,  est né à New York en 1955. Il y vit et y travaille toujours. 

Depuis plus de 30 ans, Charles Fazzino nous enchante par sa représentation en relief d’un univers coloré, ludique et scintillant. Cet artiste new-yorkais, créateur du 3D Pop Art, a d’abord jeté un regard amusé sur sa ville, peignant avec force détails et dans un style très reconnaissable ses quartiers, ses habitants, ses taxis, sa vie frénétique… Au fil des années, il s’intéressera à d’autres villes américaines puis européennes ou japonaises. Le sport, le cinéma, la médecine ou les avocats…  font aussi partie de ses thèmes de prédilection. Ses œuvres sont le résultat de plusieurs esquisses. Elles donneront naissance à une peinture de laquelle seront tirées des sérigraphies découpées et collées manuellement en superposition.

Les oeuvres de Charles Fazzino sont exposées dans une centaine de musées et de galeries dans plus de 20 pays. Il a reçu de nombreuses commandes privées et institutionnelles et a été choisi en tant qu'artiste officiel de festivals et d'événements, comme le Super Bowl ou l’année passée les Jeux Olympiques à Londres. Charles Fazzino est souvent considéré comme un historien de la culture pop en raison de l'ampleur de son travail et de la façon qu'il a de toucher ses collectionneurs en capturant les meilleurs instantanés de leurs vies. Son héritage marquera la prochaine génération comme l'a fait celui d'autres artistes pop célèbres tels qu'Andy Warhol, Keith Haring, Red Grooms et Robert Rauschenberg considérés comme les pionniers, et dont il suit les traces avec succès.

Très attaché à la culture américaine du mécénat et de l’entraide, Fazzino soutient également, par son art, de nombreuses causes médicales et sociales à travers son pays et dans le monde entier.

CHARLES FAZZINO Superman saves the day 8
CHARLES FAZZINO Invading the heart of NY